Expérience Blockhaus Lucien-Huno Bader / Jean-PIerre Espil / José Galdo / Francis Guibert / Didier Manyach

Lucien-Huno Bader / Jean-PIerre Espil / José Galdo / Francis Guibert / Didier Manyach
Expérience Blockhaus



à la fente de l’envers
un broyage effroyable bave des signes noirs dans des draps de glaise
et succions de la langue où l’être tourne dans la beuverie de l’arrière où le corps mange les échos de corps sur le bord désagrégé de la lumière
gruau de sang
souches de chairs
étai osseux à l’extrême fond
comme un vomissement du miroir
un écœurement éternisé qui s’abouche à l’inerte du centre où se bave le pain et se recrache le vin sur la potence éternisée de la doublure
et qui déborde l’arrêt
l’horreur
la bouillie
les bulles
le bavardage de la barbaque qui glisse dans l’effondrement des matières
ombre dehors

José Galdo

Piliers des revues Bunker et Blockhaus aujourd’hui introuvables, poètes de cette marge incurable où l’absolu a toujours recruté, José Galdo, Jean-Pierre Espil, Lucien-Huno Bader, Didier Manyach et Francis Guibert n’ont jamais dévié de ce devoir sans fond nommé poésie, là où se prennent et se saignent les inventions suppliciées de l’abîme. Comment la création littéraire a-t-elle pu se passer depuis presque trente ans de la force des poèmes reproduits ici – certains extraits retenus pour le présent ouvrage remontant aux années soixante-dix – c’est une question qui ne peut recevoir de digne réponse. Absents des anthologies, des dossiers, des “cahiers”, ces efforts ombrageux éclatent ici, dans toute leur puissance, chaque texte maintenant à sa crête une vague d’assaut à subjuguer toutes les ruines du cœur. Partition visuelle de ce combat, floraisons noires de paniques poussées entre les lignes, les collages de Françoise Duvivier alignent les trous d’une ponctuation béante, d’une ultime rafale doublant les textes.
N. R.

Un volume de 96 pages, limité à 550 exemplaires sur Olin, les 20 premiers, numérotés, contenant une oeuvre originale de Françoise Duvivier, qui constituent l’édition originale d’Expérience Blockhaus.




préface de Nicolas Rozier
collages de Françoise Duvivier

retour